Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Hors les murs

Hors les murs

L’hôtel de Malestroit était sous le signe du blues en octobre durant la « Bry Blues Week » organisée par la médiathèque. Bernard Poupon a ouvert le bal le samedi 6 octobre avec sa conférence « La route du blues » à la médiathèque, retraçant avec passion l’histoire du blues de la fin du XIXème siècle jusqu’aux années 1950.

 conference

 

Le soir-même, ce sont les Cotton Belly’s, originaires de Corbeil-Essonnes, qui ont occupé la scène de Malestroit avec leur blues à la fois moderne et épuré.

DSC06597

 cotton

cottton 

La scène a été de nouveau investie une semaine plus tard par les deux parisiens de No Money Kids, projet de néo-blues teinté de rock et d’électro.

nmk

P1010080P1010047

La mise en avant de ces deux groupes très différents ont permis de faire découvrir au public les multiples palettes du blues.

 

Christine du secteur adulte et Lucie du secteur audiovisuel ont été ravies de retrouver pour un troisième rendez-vous les résidents de la fondation Favier. Après une première séance sur Dalida et une seconde sur les chanteurs comiques, l’accent a été porté cette fois-ci sur les comiques des années 50 à 80.

Six comiques et duos ont été passés en revue : de Fernand Raynaud en passant par les Frères Ennemis et Raymond Devos, un échange s’est vite établi entre les résidents et nous.

 

Le groupe de néo-country Rockin’ Chairs a ensuite enflammé la scène 2h durant avec des reprises de folk, blues, pop et rock n’ roll. Le groupe basé en Ile-de-France est composé de six solides musiciens qui ont habilement alterné les styles et époques, des reprises des standards des années 50 et 60 jusqu’à la pop des années 90. Un dynamique voyage dans le temps grandement apprécié par le public !

 

ccountrybcoutryacountry

Après une petite coupure, l’équipe adulte de la Médiathèque est heureuse de reprendre son rendez-vous littéraire avec le Rayon de Soleil. Et ce malgré la concurrence du repas de Noël qui a réduit le nombre de participants. Cela n’a pas empêché la séance de se dérouler dans une ambiance sympathique et conviviale.

 

Saison des prix littéraires oblige, nous avons donc parlé des différents prix littéraires français et joué autour d’eux. Un sujet d’autant plus facile que la Médiathèque possède un nombre important d’ouvrages ayant obtenu des récompenses. L’ordre du jour d’E. Vuillard et La disparition de Josef Mengele d’O. Guez, respectivement récompensés par le Goncourt et le Renaudot, sont les derniers en date.

 

Nous sommes impatients de retrouver nos habitués et les nouveaux venus en février pour la prochaine séance.