Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

BD

BD

Carthago tome 1Carthago est une bande dessinée largement centrée sur les profondeurs marines et les secrets qu’elles renferment. On y retrouve tous les éléments nécessaires à une bonne histoire fantastique sous les mers : créatures marines effrayantes, sous-marins et explorations, cités disparues. Bref beaucoup de mystères qui tiennent le lecteur en haleine en plus de jouer sur cette paradoxale attraction/répulsion de l’homme avec la mer. Une série à suivre et compléter par la série Carthago adventures.

couventCe seinen (manga pour un public plus âgé) est l’une des découvertes de l’année 2017 en termes de manga ! Ella est une jeune fille intelligente et élevée par une femme savante dans une Allemagne du XVIème siècle, en pleine période de l’Inquisition. Sa mère adoptive tuée sur le bucher, la petite se retrouve envoyée dans un couvent par l’Inquisition. Il s’agit d’un couvent de rééducation des « filles de sorcières ». Intelligente et déterminée, Ella ne compte pas se laisser écraser par ce lieu horrible et elle compte bien se venger. On y trouve des personnages forts, pleins de ressources confrontés à des ennemis particulièrement dangereux. On y voit aussi un tableau de l’Inquisition et de ces paradoxes qui est intéressant surtout présenté par un auteur aussi éloigné de ce contexte particulier à l’Europe.

 

Une petite perle, malgré un dessin peu aguicheur au premier coup d’œil, qui mérite une attention particulière !

 

collaboration horizontale

« Oh si, Virginie chérie, il y a très longtemps je suis « tombée » très fort… »

Une grand-mère raconte à sa petite fille sa plus belle histoire d’amour. Une histoire apparemment impossible avec un soldat allemand pendant l’Occupation.

Mais ce retour dans le passé est l’occasion aussi pour le lecteur de se plonger dans une époque et de suivre le destin des voisins de cette héroïne.

Les mots me manquent pour parler de cette bande dessinée. Tant elle m’a remuée. Dès la couverture et cette jeune femme qui dissimule dans son ombre un immeuble et un cœur qui bat, j’ai été conquise. Certes, l’idylle entre une Française et un Allemand pendant la Seconde Guerre mondiale a déjà été maintes fois traitée. Certes, les accommodements plus ou moins minables en temps de conflit avec les vainqueurs ont déjà été évoqués. Tout comme les rafles ou les dénonciations.

Mais le duo Navie et Carole Maurel parvient quand même à renouveler le propos en apportant une sensibilité, une délicatesse et une justesse à ce thème. Et cela fait toute la différence. On se perd dans ses bulles, dans ses pages déstructurées qui épousent au mieux les émotions des protagonistes.  Des cœurs battent, s’emballent/Des regards se font noirs/Des gens s’effacent….

Bref, vous l’aurez compris : cet ouvrage est une PEPITE ! A ne pas rater !

la grande odalisqueSuivez les aventures de cambrioleuses pas comme les autres. Spécialisées dans les œuvres d’art, on suit les trois héroïnes au gré de leurs missions entre négociations avec les commanditaires, courses poursuites et séduction.

Leur nouvelle mission est périlleuse : dérober La Grande Odalisque au musée du Louvre. Pour réussir, elles devront prendre des risques, mettre tous leurs atouts en commun et compter les unes sur les autres.

Vivès, Rupert et Mulot nous livrent un récit plein de suspense inspiré de l’animé japonais Signé Cat's Eyes.

A découvrir également la suite par les mêmes auteurs : Olympia.

charlotte et moiGus et sa maman viennent de s’installer dans un petit village. Mais le jeune garçon a du mal à s’habituer à sa nouvelle existence et se languit de Paris et de son père. Pour combler son ennui, il observe les allées et venues de ses voisins et notamment de Charlotte, une femme introvertie qui vit repliée sur elle-même.

De son côté, Charlotte se repasse toujours le même film dans sa tête : celui du départ de sa mère et de son abandon chez sa grand-mère.

Au même étage, un braqueur se dissimule et guette le moment opportun pour s’échapper.

Autant de destins qui s’entrecroisent dans cet immeuble et ce village apparemment sans histoires. Mais une succession de hasards et d’incidents vont faire naître une complicité entre Gus et Charlotte et les pousser à emprunter la route de leurs rêves.

J’ai été immédiatement intriguée par cette couverture et par ces deux silhouettes de dos qui semblent marcher dans la même direction. Puis, j’ai ouvert cet album et la magie a opéré. J’ai été frappée par la délicatesse et la sensibilité des mots, par le schéma narratif (ou comment l’auteur parvient à tisser des liens improbables, à passer aisément d’une séquence à l’autre et à relancer sans cesse notre intérêt) et par ces personnages à la fois ordinaires et extraordinaires.

Bref, vous l’aurez compris : je ne peux que vous recommander cette jolie pépite. Vivement le tome 2 !!!