Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Romans

 

MorwennaUn roman récompensé par les plus grands prix de littérature fantastique : prix Hugo, prix Nebula et le British Fantasy Award. Ecrit sous forme de journal intime, ce récit est une invitation à voyager dans la littérature de l’imaginaire avec Morwenna, son héroïne qui se réfugie dans les livres pour échapper à son chagrin et à sa mère. Ode à la différence défendant ceux qui ne lisent pas ou ne pense pas comme tout le monde, récit touchant sur la force des livres et de l’imagination, Morwenna parlera à tous et incite à relire ses classiques de la littérature de l’imaginaire.

 

anthologirLe Président Georges Pompidou est bien l’auteur de cette anthologie. Il s’agit probablement de l’anthologie de poésie française la plus pertinente qui soit. Chaque grand poète est présent et représenté par son ou ses poèmes les plus emblématiques ou représentatifs de son style. Ce titre met ainsi à disposition de tous et facilement le meilleur de la poésie française.

 

 

 

 

les vents noirsVoilà un premier roman prometteur. L’auteur nous livre un grand récit d’aventure dans le plus pur style du genre. Situé en Sibérie et au Takla-Makan dans les années 20. Il retrace en parallèle la quête d’un archéologue pour trouver des vestiges anciens avant ses concurrents et celle du soldat qui le poursuit sur ordre du gouvernement. Deux personnages a priori opposés qui vont se rapprocher dans une quête identitaire au milieu d’une région en proie aux affres des révolutions. Ce récit invite au voyage autant qu’à l’introspection dans des décors naturels impressionnants et majestueux !

 

 

American godsOn connait Neil Gaiman pour le comic book The Sandman (aussi disponible à la médiathèque) mais ses romans sont aussi savoureux. American Gods repose sur le postulat intelligent que les Etats –Unis ayant été fondés par des immigrés, ceux-ci sont venus avec leurs dieux. Et ces dieux sont mécontents de disparaitre face aux nouvelles idoles que sont la télévision ou l’informatique. L’énigmatique Ombre se retrouve embarqué dans ce conflit alors qu’il sort de prison et que sa femme vient de mourir. Qui tire les ficelles de cette guerre ? Quel rôle doit jouer Ombre dans cette histoire ? Beaucoup de questions distillées au long de ce roman construit comme un road-trip à travers les Etats-Unis. Un titre savoureux et passionnant.

 

 

La ReligionLa Religion c’est ici l’autre nom donné aux Chevaliers hospitaliers de Malte. Le récit suit un mercenaire engagé par une femme de la noblesse pour retrouver son fils. Mais pas n’importe où : à Malte. Malte où se joue en 1565 l’avenir de l’Ordre hospitalier et celui de l’expansion ottomane vers l’Ouest. On suit avec plaisir un personnage qui n’a rien demandé lors de l’un des plus grands sièges de l’Histoire et probablement la plus grande et dure bataille entre la Chrétienté et les Ottomans, avec les sièges de Vienne en 1529 et 1683. Le personnage principal, connaissant les deux camps, navigue de l’un à l’autre et met en valeur les caractéristiques de chacun. Une opposition qui transparait à tout instant entre la sobriété militaire et religieuse de l’Ordre et le faste oriental des assiégeants.

 

Il ne faut pas avoir peur de l’épaisseur du livre, c’est une véritable fresque épique qui restitue l’importance de ce qui se joue sur cette petite île !