Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Cinéma

209638 1Arrivé à Montreal pour assister aux funérailles d’un père qu’il n’a jamais connu, un jeune parisien part à la recherche des ses origines.

Le nouveau film de Philippe Lioret, réalisateur notamment de "Je vais bien, ne t’en fais pas", est un film très fin et très sensible sur le thème de la famille et de la filiation. Mettant en scène Pierre Deladomchamps, révélé dans "L’inconnu du lac", et Gabriel Arcand, grand acteur québécois, "Le fils de Jean" captive et parvient à émouvoir tout de suite le spectateur sans tomber dans la sensiblerie, en dépeignant simplement la vie de gens ordinaires. Un très bon film.

031416Dans un monde où les dinosaures existent encore et où les hommes les côtoient, découvrez la très jolie histoire d’amitié qui va naître en Arlo, jeune apatosaure et Spot, petit humain. Depuis la mort de son père, Arlo se questionne, se cherche et aimerait trouver un sens à son existence, faire quelque chose qui soit beau et bien, trouver son petit chemin à lui. De son côté, s’il se prend d’affection pour Arlo, Spot est en quête d’identité et cherche à retrouver sa vraie famille.

Tendresse, poésie et sensibilité sont réunies dans ce dessin animé. Instants féériques, moments de douceur, véritable amitié et entraide s’enchaînent et rendent les personnages toujours plus attachants.

464442Paul Verhoeven est un cinéaste à part. Après quelques films réalisés en Hollande, il a réussi à se faire une carrière à Hollywood, chose assez rare pour un réalisateur européen, en enchainant blockbusters et films de studio sans se départir de son second degré et de sa vision acerbe de la société. Il s’attaque avec cette adaptation d’un roman de Philippe Djian au monde parisien et à la bourgeoisie.

18453521 jpg r 1280 720 f jpg q x xxyxxL’illustre réalisateur de « Aguirre, la colère des dieux » signe ici un documentaire passionnant et atypique sur Timothy Treadwell qui a passé treize étés consécutifs auprès des ours sauvages en Alaska. Par le biais d’images de Treadwell lui-même et de témoignages, Herzog tente d’éclairer une personnalité singulière, dotée d’un déterminisme et d’une passion sans failles. La narration du réalisateur allemand tient en haleine tout au long du documentaire, jusqu’au final à la fois tragique et ironique, puisque Treadwell est dévoré par un ours.

MidnightSpecial

Le quatrième et nouveau film de Jeff Nichols, à qui on doit Take Shelter et Mud, raconte le périple à travers les Etats-Unis d’un enfant aux pouvoirs mystérieux et de son père. A la différence des films  à grand spectacle et à effets spéciaux, Midnight Special est une œuvre de science-fiction indépendante et intimiste. La réalisation sophistiquée de Jeff Nichols séduit autant par ses ambiances mystérieuses que par ses non-dits en restant au plus près de ses personnages.