Les oreilles de SigismondSigismond a les plus grandes oreilles que l’on a jamais vu ! Enormes et bien visibles, avec elles, Sigismond entend toutes les moqueries sur son passage. Mais il entend aussi le bruit de la pluie qui tombe, les feuilles qui bruissent sous le vent, les craquements de sa maison…

Et la douce voix de Marthe, qui trouve que ses oreilles ressemblent à de jolis coquillages. Alors, Sigismond va prendre confiance en lui, aimer ses grandes oreilles et les mettre au service des autres.

 

Version imaginée de l’enfance du grand psychanalyste Sigmund Freud, Les oreilles de Sigismond permet d’aborder avec pudeur, délicatesse et poésie les complexes que l’on peut avoir…

 

Et comment faire de ceux-ci une force ! Humour, justesse et finesse se mélangent ici pour défendre la différence, et faire de ce petit roman un agréable moment de lecture.