Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Romans

Le Bebe tombe du trainDécouvrez l’histoire d’Anatole, un homme qui habitait seul près d’une voie de chemin de fer. Un jour, les trains qui passaient devant chez lui, lui ont déposé un bébé. Anatole a d’abord été un peu surpris et embêté puis il a recueilli ce bébé et l’a fait entrer dans la vie.

Le bébé, prénommé Virgile, a grandi au fil des saisons, des mois, des années aux côtés d’Anatole. Grâce à lui, Anatole a redécouvert les petits bonheurs de la vie : regarder tomber la neige, observer les insectes dans le jardin ou encore adopter un chien.

Mais un matin, les gendarmes sont venus frapper à la porte d’Anatole et lui ont posé des questions sur ce bébé qu’il avait recueilli …

Une très belle histoire, tendre et touchante, mise en valeur par les gravures d’Andrée Pringent, qui permet d’aborder la Shoah et la déportation des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale.

L affaire des oiseaux disparusRoman jeunesse, à partir de 8 ans

Si l’on retourne quelques années en arrière, Alfred et Agatha ne sont que deux jeunes enfants. Âgés de 10 ans et curieux de tout, ces deux héros vont se lier d’amitié et s’associer pour mener une enquête. Car il s’avère que le jardinier des riches voisins d’Agatha est accusé d’avoir volé des objets de valeur et pas n’importe lesquels : des oiseaux en or, décorés de pierres précieuses...

Librement inspiré des grands maîtres du genre policier pour les deux héros et du film Les Oiseaux d’Alfred Hitchcock, ce roman est le premier tome d’une très chouette série ! Enigmes, enquêtes, suspicions et dénouements se succèdent et sont menés par deux jeunes héros aux caractères bien trempés. Suivez Alfred et Agatha dans une histoire pleine de rebondissements, au rythme d’une aventure pas comme les autres !

piano pour pavelTout commence dans le hall d’une gare. Pavel, un petit garçon, se dirige vers un piano et interprète le Prélude en do majeur de Bach. Mais il doit s’interrompre pour attraper son train. On le suit ainsi pendant tout  son voyage vers sa nouvelle famille d’accueil. J’ai beaucoup aimé cette première lecture, tant pour son sujet touchant que pour sa narration originale. En effet, un piano, une horloge, une feuille de dessin, une canette…se succèdent pour nous conter le destin de Pavel. Bref, vous l’aurez compris : laissez-vous tenter par ce roman pour les plus jeunes à la fois drôle, inventif et sensible.

41a20BPv L SX195 « Et c’est là, dans cet enfer de solitude où le portable ne passait pas plus souvent que le camion épicerie, que j’allais me morfondre quatre jours »

Pour la première fois depuis longtemps, Barnabé passe quatre jours lors de ces vacances d’été chez sa grand-mère maternelle qu’il connaît à peine. Cette perspective l’ennuie profondément et il se dit que le temps va être long. Surtout que sa grand-mère commence à agir bizarrement et à fêter à chaque repas une occasion différente. Se succèdent ainsi en ce mois de juillet pas comme les autres  la chandeleur, Pâques, son anniversaire et Noël. Et si son aïeule perdait tout simplement la tête ? Et si… ?

J’aime beaucoup la collection Petite Poche chez Thierry Magnier. Elle présente le double avantage de proposer des textes à la fois courts et percutants. Et Joyeuses Pâques et bon Noël ! ne déroge pas à la règle. En quelques pages, Hubert Ben Kemoun nous rappelle l’importance de la famille, la solitude que peuvent rencontrer les personnes âgées et du temps qui passe. Autant de thèmes primordiaux qu’il développe sans jamais sombrer dans le mélo. Au contraire, tout est vu par les yeux de Barnabé, un petit garçon de onze ans. Le ton se fait donc drôle. On rit beaucoup et on se remet en question.

A découvrir sans tarder !

couv58680426Première Lecture, à partir de 7ans

Clodomir Mousqueton est un vieux bonhomme, grincheux et arrogant. Alors, quand un groupe d’enfant le met au défi d’écrire le plus jolie des poèmes, Clodomir n’attend pas une seconde. Crayon, ok. Papier, ok. Inspiration ? Car oui, Clodomir a beau avoir des idées, l’inspiration ne vient pas et ses poèmes sont tous plus ridicules les uns comme les autres. Mais notre vieux grincheux n’a pas dit son dernier mot, et son voisin Marcel pourrait bien l’aider dans son écriture du plus joli poème…

Un livre où les verbes rire, sourire, imaginer et s’attendrir riment ensemble avec brio ! Alors n’hésitez plus, et empruntez cette première lecture !