Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Romans

parkinsonQue l’on soit ou non concerné par cette maladie, Sur la route de Parkinson est avant tout un “périple de petite fille, conte de femme, odyssée de mère : c’est à un voyage extraordinaire vers la lumière que nous invite Claire !”

Atteinte de Parkinson quelques années avant sa retraite, alors qu’elle est à l’apogée de sa carrière, Claire Garnier refuse de se glisser dans un costume de victime et choisit de devenir actrice de sa propre guérison. Délivrant avec justesse et pudeur le récit de son enfance douloureuse, cette femme va petit à petit revenir sur l’origine de sa “mal a dit” et comprendre comment son histoire personnelle va être à la source de ses symptômes.

Si Claire Garnier s’est essayée à de nombreuses thérapies, elle a tout de même conservé un accompagnement médical traditionnel. C’est la conjugaison de ces différentes médecines, axée principalement sur le décodage biologique et génétique de sa maladie, qui va permettre à Claire de s’épanouir jusqu’à faire régresser considérablement Parkinson.

Ainsi, des blessures de vie peuvent être un levier pour mieux se connaître et s’épanouir.

 

lombre du pouvoir batard de kosiganLe Bâtard de Kosigan c’est Pierre Cordwain de Kosigan, un enfant illégitime d’une puissante lignée bourguignonne et un chef mercenaire à la terrible réputation. Sa présence au grand tournoi de l’Hiver de 1339 en Champagne inquiète toute l’Europe, alors plongée dans la Guerre de 100 ans. Que vient faire ce chevalier mercenaire sulfureux dans le tournoi qui doit permettre de désigner le futur prétendant de la fille du défunt Comte de Champagne ? Surtout que les Bourguignons sont en lice pour ravir la main de la belle et ils haïssent viscéralement le Bâtard. En parallèle, nous suivons la recherche identitaire d’un jeune homme du XIXème siècle qui semble être le descendant du Bâtard de Kosigan. Cela se fait à travers sa correspondance avec ses collègues et amis et éclaire ce qui a été la fin du fameux mercenaire.

Fabien Cerutti est un agrégé d’histoire, passionné par le XIVème siècle, il semblait donc normal qu’il choisisse cette période pour son premier roman. Et quel roman ! Il y mêle très habilement histoire (certes un peu uchronique) et fantasy dans un savant mélange extrêmement prenant. En effet, la Comtesse de Champagne n’est autre que l’une des dernières princesses du peuple elfique qui survit dans quelques poches, des sortes de réserves, en Champagne et en Bretagne. Le Bâtard lui-même, personnage haut en couleur assez irrévérencieux et charmeur autant que mortel possède quelques compétences magiques qui lui sont fort utiles. Une mercenaire de sa bande est une change-forme. L’Inquisition ne chasse pas les sorcières mais essaye d’exterminer les Anciens peuples et leur magie.

Bref de quoi ravir les afficionados d’histoire qui ne seront pas gênés par la présence d’une magie diffuse qui sert l’ambiance tout en appréciant la justesse des scènes de tournoi ainsi que l’ambiance de complot politique, et les afficionados de fantasy seront agréablement surpris du mélange histoire-magie laissant envisager une intéressante revisite de l’Histoire à l’aune des légendes. Fabien Cerutti incarne le fer de lance de ce mouvement français de fantasy historicisante avec cette saga très prometteuse et très agréable à lire qui aura la force de pouvoir réconcilier les lecteurs de littérature blanche avec la fantasy tout en satisfaisant les amateurs de littératures de l’imaginaire qui aiment souvent imaginer des uchronies.

 

 

quartierdespetitssecretsClémentine est une jeune fleuriste est une jeune fleuriste d’un quartier très tranquille de Bordeaux. Sur cette petite place un peu hors du temps, la vie coule tranquillement devant sa boutique pleine de charme. Nicole tient le café et est sa meilleure amie, l’Inspectrice est une vieille femme qui examine les boutiques chaque matin, il y a l’assureur et Monsieur Bouquin, le libraire un peu sauvage et peu bavard. Et il y a Viviane, une gentille vieille dame qui lui rend visite régulièrement pour « rafraichir » son jardin. Oui elle coupe toute les fleurs de la boutique en la prenant pour son jardin. Clémentine laisse faire, Vivianne est trop gentille pour être grondée. Tout coule tranquillement jusqu’à ce que Vivianne ne vienne plus à la boutique. Clémentine s’en inquiète. Rien de grave mais la vieille dame lui parle d’une fleur qu’elle ne connait pas. Commence alors une quête pour retrouver cette fleur qui tient tant à cœur à Vivianne.

Voici un livre court mais efficace. Très léger mais pas simpliste, ce roman de Sophie Horvath est une petite douceur à savourer pendant les vacances dans un coin fleuri d’un jardin. Cette histoire bien ficelée avec ce qu’il faut de rebondissement et surtout des personnages très attachants malgré une impression de déjà au regard du résumé. Et puis on parle de fleurs ! L’ambiance globale dégage une belle impression de douceur un peu hors du temps, comme la place à l’abri de l’agitation de la ville qui sert de décor principale à l’action. Bref laissez-vous tenté par cette lecture rafraichissante !

 

Leau de roseL’eau de rose, n’est-ce pas ce doux parfum dont se parent les amours d’été ?

Vous tenez entre vos mains un livre d’une présence délicate. Ce bel objet vous conduit en Grèce, le temps d’un été, au sein d’un hôtel au charme suranné. Au second plan une galerie de personnages, tel un chœur attachant : un directeur d’hôtel élégant, un couple d’anglaises un brin mutines, un archéologue providentiel… Et au centre de ce décor une rencontre pour la moins inattendue entre :

Sigrid, romancière parfois désenchantée dont on suit l’écriture de sa nouvelle intrigue sentimentale et Gertrude, une jeune femme à l’éclat d’albâtre, hypnotique. Quel mystère semble lier ces deux femmes ?  Peu à peu, Sigrid ne peut s’empêcher de succomber à l’étrangeté de la jeune héroïne  mais celle-ci éprouvera-t-elle pareille attirance ?

Cet élégant roman, sensuel, est écrit par Christophe Carlier et l’on ressent pour cet auteur, l’attrait de la dimension mythique de nos existences. Vous tenez entre vos mains peut-être, la flagrance la plus appropriée pour vous accompagner cet été.

 

cartographiePréparez-vous pour l’aventure ! A la fois roman historique et d’espionnage, cette histoire vous transportera à travers l’Europe du 17ème. A peine âgé d’une dizaine d’année, le jeune basque, Izko, issu d’une famille de baleiniers, assiste à un étrange assassinat. Tandis que l’imposant Vasa s’échoue dans les eaux froides du Mälaren en Suède, un homme est tué et une femme met au monde un enfant. Quels liens uniront ces êtres à Isko ? Alors que ce petit homme rêvait de partir à la chasse à la baleine comme son père, il sera envoyé à Lisbonne afin d’étudier la cartographie pour le compte de Richelieu. Devenu alors cartographe (et espion) de talent, Isko partira aux Indes boréales afin d’aider les suédois, alliés des français, à exploiter les mines d’argent.

Sous une plume agile et passionnante, Olivier Truc, connu pour ses romans policiers, nous offre une lecture pleine de rebondissements à travers cette Europe tourmentée par les guerres de religions.

Un roman d’aventures rafraichissant à découvrir sans hésiter !