parkinsonQue l’on soit ou non concerné par cette maladie, Sur la route de Parkinson est avant tout un “périple de petite fille, conte de femme, odyssée de mère : c’est à un voyage extraordinaire vers la lumière que nous invite Claire !”

Atteinte de Parkinson quelques années avant sa retraite, alors qu’elle est à l’apogée de sa carrière, Claire Garnier refuse de se glisser dans un costume de victime et choisit de devenir actrice de sa propre guérison. Délivrant avec justesse et pudeur le récit de son enfance douloureuse, cette femme va petit à petit revenir sur l’origine de sa “mal a dit” et comprendre comment son histoire personnelle va être à la source de ses symptômes.

Si Claire Garnier s’est essayée à de nombreuses thérapies, elle a tout de même conservé un accompagnement médical traditionnel. C’est la conjugaison de ces différentes médecines, axée principalement sur le décodage biologique et génétique de sa maladie, qui va permettre à Claire de s’épanouir jusqu’à faire régresser considérablement Parkinson.

Ainsi, des blessures de vie peuvent être un levier pour mieux se connaître et s’épanouir.