Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Les Invisibles / Louis-Julien Petit

Les InvisiblesLouis-Julien Petit est un réalisateur qui s’intéresse à la place de l’individu dans la société et aux personnes oubliées. Après Discount et Carole Matthieu, il a souhaité mettre en lumière les femmes en posant sa caméra dans un centre d’accueil de femmes sdf dans son nouveau film.

Audrey Lamy, Corinne Masiero, Noémie Lvovsky et Déborah Lukumuena, toutes parfaites, jouent les travailleuses sociales de la structure qui vont tout faire pour réinsérer les sans-abris dont elles s’occupent. Et elles n’ont que trois mois avant la fermeture du centre décidée par un arrêt municipal.

Les Invisibles est une comédie magnifique... En dehors des quatre citées, les actrices sont toutes non professionnelles et issues de la rue, ce qui apporte un effet de véracité encore plus fort ! Le pari était risqué car le film aurait pu facilement verser dans le misérabilisme, le voyeurisme, la moquerie ou même encore le moralisme. Mais il n’en n’est rien : ce sont de superbes portraits à la fois drôle et touchants qui constituent ce feel good movie ! Les répliques font mouche (les improvisations ont été privilégiées sur le tournage) et on passe du rire aux larmes en quelques fractions de secondes. Le personnage d’Adolpha qui se confond avec son interprète, tant rien n’a été changé pour le scénario, est assez révélateur de l’âme du long métrage. Cette femme au destin tragique et à la gouaille irrésistible traverse Les Invisibles avec charme et humour.

N'hésitez pas à partager pendant une 1h40 le quotidien de ces personnages aussi ordinaires qu'exceptionnels : vous ne le regretterez pas !