reinoAprès le thriller très réussi Que Dios nos perdone, le réalisateur espagnol Rodrigo Sorogoyen frappe à nouveau un grand coup avec El Reino. Relatant l’histoire de Manuel Lopez-Vidal, un homme politique influent, le film décrit sa descente aux enfers lorsqu’il se retrouve impliqué dans une affaire de corruption révélée au grand public dans les médias.

La mise en scène est nerveuse, tendue, haletante et le réalisateur parvient à mettre les spectateurs du coté de cet homme pourtant corrompu et à leur faire craindre pour lui. Rodrigo Sorogoyen dresse une peinture mordante et juste du monde de la politique tout en offrant à l’incroyable Antonio de la Torre un rôle complexe et inoubliable.

El Reino est l’une des plus belles surprises cinématographiques de l’année 2018 et confirme l’excellence de son jeune metteur en scène qui assoit sa légitimité dans la petite sphère des nouveaux créateurs à suivre.