Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Cinéma

Monsieur LinkDernière production du studio Laika, spécialiste du stop motion, auquel on doit notamment Coraline, Les Boxtrolls, Kubo et l’armure magique, Monsieur Link est un superbe film d’animation qui raconte l’histoire de l’explorateur Sir Lionel Frost contacté par une créature mi-homme mi-singe qui cherche à retrouver d’autres membres de son espèce. Rejoints par l’aventurière Adelina Fortnight, les deux compères vont se lancer dans une aventure extraordinaire.

Un rythme trépidant, un humour dévastateur, des rebondissements et des situations inattendues magnifient ce film d’animation. Les personnages sont attachants, aussi complexes qu’émouvants et font de ce Monsieur Link une nouvelle réussite de ces studios qui n’ont, jusqu’à présent, jamais déçus ! A découvrir en famille !

 

royalcorgiVoici l’histoire de Rex, Corgi favori de la reine Elizabeth II et piégé par la jalousie d’un de ses congénères qui convoite la première place dans le cœur de la souveraine. En effet, Rex se retrouve à l’extérieur du palais puis placé dans un chenil. Commence alors le périlleux voyage du retour à Buckingham, en compagnie d’une petite équipe de chiens abandonnés rencontrés au sein du refuge.

Ce film d’animation belge ne manque pas de mordant, pour les grands comme les petits. Les tons employés s’adressent tour à tour aux enfants ou aux parents : le film alterne les situations cocasses qui feront rire les moins de 8 ans ainsi que les références plus « adultes », comme l’arrivée de Donald Trump et son épouse au palais.

viceVice est un étonnant biopic sur un homme politique américain méconnu, Dick Cheney. Ce dernier est parvenu à se hisser parmi les personnalités les plus influentes et puissantes du monde en devenant vice-président sous le mandat de George W. Bush. Le réalisateur raconte ici habilement l’incroyable et discrète ascension d’un homme que rien ne prédestinait à une carrière politique : fêtard et insouciant durant sa jeunesse, Cheney voit ses perspectives de vie bouleversées par l’ambition dévorante de son épouse, Lynne.

Après avoir réalisé plusieurs comédies potaches avec Will Ferrell, Adam McKay change radicalement de registre avec ses deux derniers films. The Big Short évoquait la crise des subprimes et Vice est le portrait d’un inconnu dont les décisions, notamment sur la guerre en Irak, ont bouleversé l’ordre mondial. Christian Bale, méconnaissable et récompensé par un Golden Globe, incarne à la perfection Cheney et est accompagné notamment d’Amy Adams dans le rôle de son épouse. Le réalisateur emploie des procédés inattendus tout au long de l’intrigue : à la fois drôle et instructif, il bouscule les codes du biopic, pour le plus grand plaisir du spectateur.

 

 

lafolleescapadeL’histoire se déroule dans une garenne paisible au cœur de la campagne anglaise. Fiver est un petit lapin qui possède le don de clairvoyance. Il fait part un jour d’un sinistre présage : la garenne va être complètement détruite dans un futur proche. Il décide de s’entretenir avec le chef de la garenne afin d’organiser le départ de tous les lapins avant la catastrophe ; cependant l’aïeul ne l’entend pas de cette oreille et refuse de quitter son territoire. Il parvient cependant à convaincre son frère Hazel ainsi qu’un petit groupe d’amis de partir en quête d’un nouvel endroit où vivre.

 

lafavoriteL’intrigue se déroule au début du XVIIIème siècle en Angleterre et retrace l’histoire vraie de la dernière héritière de la dynastie Stuart, la reine Anne. Cette dernière a une santé fragile, est assez mélancolique et parfois colérique : c’est par conséquent sa favorite Lady Sarah qui prend les décisions politiques et gère le royaume. Arrive alors à la Cour une nouvelle servante, Abigail, une ancienne aristocrate qui va peu à peu, par sa finesse et sa soif de pouvoir, gravir les échelons, talonner de près Lady Sarah et remettre en cause sa grande proximité avec la reine, jusqu’à la mettre en danger.    

Ce film mettant en scène une souveraine oubliée est une grande réussite : la superbe reconstitution historique, l’incroyable trio d’actrices ainsi que l’esthétique très soignée font de La Favorite une perle rare dans le paysage cinématographique actuel. Yorgos Lanthimos, qui avait remporté le Prix du Jury à Cannes en 2015 pour The Lobster, est ici particulièrement bien entouré : en plus d’un casting quatre étoiles (Olivia Colman a notamment remporté un Oscar ainsi qu’un Golden Globe pour le rôle d’Anne Stuart), c’est Sandy Powell, après avoir travaillé dernièrement pour le Retour de Mary Poppins, qui s’est occupée des costumes. La splendeur de ces derniers ainsi que le choix de la lumière naturelle renforcent la dimension immersive du film. Le spectateur appréciera également un habile mélange des genres : à la fois drôle et cruel, tragique et comique, l’ensemble du film est très riche et original.

Si vous aimez l'Histoire ainsi que les films qui sortent des sentiers battus, regardez La Favorite au plus vite !                                                                                       

 

Sous-catégories