Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Cinéma

Woman at WarHalla mène un combat contre l’implantation industrielle dans son pays, l’Islande, en sabotant les lignes à haute tension. Sa vie est chamboulée et son activité remise en question lorsqu’elle apprend que son rêve d’adoption va pouvoir se réaliser. 

Magnifique fable écologique, Woman at war est un film atypique qui dresse le portrait complexe d’une femme forte. 

Le long métrage alterne les scènes de pur thriller lorsque Halla est traquée de toutes parts par les autorités qui veulent débusquer le mystérieux saboteur et des moments plus dramatiques et drôles.

Une réelle poésie se dégage des images lorsque la bande originale est jouée en live dans le film. Un groupe de musiciens, tel un chœur antique commentant l’histoire, apparait lors des scènes cruciales semblant ainsi autant s’adresser à l’héroïne qu’au public. Cette idée merveilleuse et originale de mise en scène alliée aux magnifiques paysages de l’ile confère au long métrage un lyrisme insoupçonné.

Les choix vont devenir de plus en plus cornéliens pour Halla et Woman at War se pare alors d’accents plus tragiques et profonds. Benedikt Erlingsson a réalisé un film indépendant et puissant qui a frappé fort au point qu’un remake par Jodie Foster est actuellement en préparation.

Thunder RoadJimmy Arnaud, jeune policier texan fragilisé par le décès de sa mère et son divorce, tente de maintenir le cap pour ne pas perdre la garde de sa fille.

Premier film de Jim Cummings, Thunder Road alterne les scènes anthologiques où les rires succèdent aux pleurs. La première scène qui prend comme décor des funérailles est incroyable car elle nous présente très efficacement ce personnage de loser aussi maladroit qu’hypersensible, toujours sur le fil du rasoir. Le réalisateur-acteur est habile et manie le mélange des registres d’une main de maitre. Ainsi il parvient à doter son long métrage singulier d’une réelle épaisseur et d’une belle sincérité. Egalement excellent interprète, il offre aux spectateurs lors de scènes inoubliables un très large éventail d’émotions.

 

marypoppinsCette suite des aventures de Mary Poppins se déroule vingt-cinq ans après le premier volet. Michael et Jane Banks sont maintenant adultes et sont en difficulté financière dans un contexte de crise économique à Londres ; la maison de leur enfance, au 17 allées des Cerisiers, risque d’être saisie. C’est alors que la nounou au légendaire parapluie intervient afin d’apporter un nouveau souffle de magie et de joie au sein de cette famille chagrinée.

Rob Marshall signe ici un Retour de Mary Poppins enjoué, esthétique et moderne. On retrouve Emily Blunt, parfaite dans le rôle de la célèbre nounou, ainsi que Meryl Streep et Dick Van Dyke. Les scènes de comédie musicale raviront les enfants comme les parents, qui seront peut-être nostalgiques du charme de la version de 1965 avec Julie Andrews !

 

 

 

marwenBienvenue à Marwen retrace l’histoire vraie de Mark Hogancamp, un américain devenu amnésique après avoir passé plusieurs jours dans le coma suite à une violente agression. Il tente de se souvenir et de se reconstruire de manière atypique : à l’aide de poupées et de maquettes, il crée un petit village belge imaginaire dans son jardin. Le village de Marwen abrite une équipe de résistants composée d’un aviateur et de six femmes fatales luttant contre les nazis durant la Seconde Guerre Mondiale. Du début à la fin, le spectateur assiste à la progressive convalescence de Mark, avec une alternance entre réalité et fiction : ces deux dernières sont bien souvent entremêlées puisque la fiction va permettre au personnage principal d’affronter ses démons.

lesveuvesChicago, de nos jours. Un braquage mené par des professionnels tourne au drame lorsque le fourgon contenant l’argent dérobé explose et ne laisse aucun survivant. La veuve d’Harry Rawlings, meneur de ce braquage, se retrouve alors sévèrement menacée à cause des dettes laissées par son époux. Elle décide alors de mener elle-même un braquage qui lui permettra de rembourser les sommes réclamées, à l’aide d’un cahier laissé par Harry contenant toutes les instructions pour mener à bien l’opération. Elle crée ensuite une équipe en faisant appel aux deux autres veuves des complices d’Harry ; mais le projet gagne en complexité puisqu’il implique deux conseillers municipaux rivaux…

Le talentueux Steve McQueen signe ici son quatrième film en adaptant Widows, une série anglaise des années 80 qui l’a beaucoup marqué durant sa jeunesse. Il met en avant, une fois de plus, un personnage principal très fort et combattant : Viola Davis incarne à la perfection Veronica, qui fera tout pour retrouver sa liberté. Cet imposant quatuor d’actrices donne le ton de ce thriller réaliste au suspense implacable ; le casting de qualité se confirme également avec la présence de Colin Farrell dans le rôle d’un politicien intraitable et Liam Neeson dans celui du chef braqueur disparu.

Les excellentes interprétations des acteurs, la mise en scène soignée et l’intrigue menée d’une main de maître font des Veuves un des meilleurs films policiers de ces dernières années !

 

Sous-catégories