silenceEn 2014, le clarinettiste Yom sort un album, Le Silence de l’Exode, qui rompt avec ses travaux précédents. Accompagné d’un contrebassiste arménien, d’un violoncelliste oriental et d’un percussionniste iranien, l’artiste  s’aventure dans une musique introspective et bouleversante, faite de tempêtes et d’accalmies.  En prenant le mythe de la traversée du désert comme source d’inspiration et thématique, Yom réussit à traduire en notes et en rythmes les sensations d’errance, de solitude et les tourments de l’homme. Parcouru  de pauses méditatives et d’envolées mystiques proches de la transe, tissé de sons orientaux, maghrébins et juifs, Le Silence de l’Exode est l’album le plus personnel, le plus émouvant et sans doute le plus beau du clarinettiste virtuose qui parvient à allier, avec sensibilité, musique savante et musique traditionnelle. A écouter !