Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Littérature Jeunesse

      

 

laprincesseConte à partir de 7 ans

Etre mi-humaine, mi-caméléon peut avoir des avantages. Sa camoufler et espionner les courtisants du Roi : aucuns soucis ! Toucher son coude avec sa langue : super facile ! Et fermer la porte de sa chambre depuis son lit : beaucoup trop simple !

Mais quand on est une princesse, comment camoufler sa vrai nature pour être parfaite et digne de son éducation ? Et comment trouver un mari alors que sa langue est pliée trois cent cinquante-trois fois dans sa bouche ?

Camélia n’est pas comme les autres mais les autres devront bien s’habituer à elle !

Un album qui fait l’éloge de la différence avec tendresse et humour, à partager en famille.

 

 

laprincesseauboisquisecachaitAlbum à partir de 12 ans

 

Tout commence avec une reine enceinte de jumeaux. Elle accouche de d’un garçon et d’une fille : Alaric et Hilde. Si dans leurs premières années de leur vie, les deux enfants grandissent et s’épanouissent dans le royaume, leur troisième année est marquée par une malédiction : Alaric tombe gravement malade et souffre de fortes fièvres. Aucun remède ne parvient à la soulager. Désespérée, la reine rend visite à une sorcière au fond de la forêt. Elle est son dernier espoir. La sorcière accepte de guérir l’enfant mais en échange, elle demande à la reine de lui confier sa fille Hilde. Pour sauver son fils, la reine n’a d’autre choix que d’accepter le prix de la sorcière. Les années passent. Alaric est en pleine santé et est devenu un excellent chasseur. Quant à Hilde, la sorcière l’a élevée comme promis et lui a appris à se métamorphoser en n’importe quel animal.

 

Un jour qu’elle se baigne dans la rivière, Alaric croise son chemin et en tombe fou amoureux. Il n’aura de cesse de la revoir, sans savoir quel prix il devra payer pour cela…

 

Thierry Dedieu nous offre ici un conte aux accents de tragédie grecque où les personnages subissent le poids d’une malédiction, se sacrifient et sont guidés par le Destin.

 

Au fil de la lecture, on se laisse porter par le texte efficace qui construit page après page la légende quasi mythique d’Alaric et Hilde.

Les gravures dans les tons noir, rouge et doré accentuent la force de l’histoire et nous plongent dans la légende. Une histoire que vous n’oublierez pas de sitôt !