coupable presque parfaitEn ce mois d’octobre 1934, Daisy Wells et Hazel Wong ont fondé un club de détective au pensionnat Deepdean. Mais elles étaient loin de se douter qu’Hazel découvrirait un cadavre, ni qu’il disparaîtrait…Et que personne ne les croirait. Les voilà donc lancées à la poursuite d’un meurtrier. Et si, sans le savoir, de fausse piste en fausse piste, elles allaient à la rencontre du danger ?

J’ai beaucoup aimé le premier tome de cette série en raison de son atmosphère et de son humour so british. Mais aussi de ses héroïnes très différentes et très attachantes qui évoquent les duos classiques policiers tels que Holmes/Watson.

Les pages se tournent toutes seules, on rit, on frémit, on se perd dans les méandres de l’intrigue…Et le mystère reste entier jusqu’à la confrontation finale.

Un roman à conseiller pour tous les amateurs d’enquêtes ! Vivement la suite !